2/07/2022

sort of non fifty fifty editorial meeting at maison Pelgrims 11 february

Some twenty years after Laetitia Yalon first proposed to do a fifty-fity at the Maison Pelgrims, here we finally are - a bit late (toujours en retard as WV would have said) but till in spirit: this time to discuss the production of a biographical collection: 



Buktapaktop was already involved in the first selection of archives and had included part of her stone collection in an excursion to Munich a couple of years back - now assisting in this project as technical support....

picture Laetitia origianlly used as invite to host a gathering...



2/05/2022

 

and a finissage sort of get together with first paella of the year on the 27th



Le Buktapaktop est très heureux d'accueillir l'exposition de Marion Fabien : Tentatives d'effondrement (terre / chantier / rouleau), du 12 au 20 février 2022 et de vous invitez au vernissage le jeudi 10 février de 18h à 22h en présence de l'artiste.
 
 

Marion Fabien
Tentatives d'effondrements
(terre / chantier / rouleau)


Vernissage :
jeudi 10 février de 18h à 22h

Exposition ouverte :
Samedi 12 et dimanche 13 février de 14h à 18h
Samedi 19 et dimanche 20 février de 14h à 18h

Nocturne :
Mercredi 16 février de 16h à 22h


une exposition organisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

 


-------------------------------------
BUKTAPAKTOP
20 rue Simonis
1050 Ixelles

Dans sa pratique de la céramique, Marion Fabien s’intéresse à l’architecture et aux mutations urbaines qui modifient le paysage de Bruxelles et le cadre de vie des habitants.
Avec le projet effondrement, elle tente de garder les traces des étapes de construction architecturale et des mutations urbaines. Elle manipule, compose et recompose les formes urbaines observées dans une sorte de jeu de construction / déconstruction sans fin. Le rapport au corps est inversé, les échelles sont modifiées, les constructions architecturales qui d’habitude sont surdimensionnées et nous surplombent, deviennent petites miniatures précieuses qui fascinent autant qu’elles questionnent notre rapport aux formes de la ville.

Copyright © *Buktapaktop-Marion Fabien*, All rights reserved.

1/21/2022

Art-Amour Fou to go ahead February 1st!

 This time it seems all lights are on green - we can finally go ahead with the archive-homage exhibition for Laetitia Yalon:

the dates:


the programme is still a bit in disarray but will be fixed shortly... 

some participant may have been ommitted here in the chaos - sorry!



11/29/2021

Art Amour Fou - postponed, extended, modified...

 

At this point:  (flash update - expo goes ahead Feb 1, 2022!)

Rather than beginning with performances, these are postponed towards the end of a possible 'work in progress' in which the spaces in the Maison Pelgrims will serve as office & laboratory of investigate and compile the archives and the collection Laetita left behind – with view to an exhibition to follow. By using the restrictions of public access in a practical and creative way, the slot provided will not be lost but well used for essential research that is surely needed, seen as to how much unknown material there still neesd to be investigated – towards an possible overview and at some point perhaps a 'catalogue raisonné'

Once Covid-restriction have been eased we can consider relaunching the original series of public presentations.

more/updates on this blog... as well as a dedicated site (soon)


Pour le moment...

Prévue est une occupation temporaire et créative de l'espace, afin de commencer à archiver, recenser les oeuvres, dessiner les contours du catalogue raisonné autour de Laetitia, et retracer le fil de l'histoire déjà lointaine contenue dans cette matière... une chantier artistique et archéologique de ce qui a fait lien, dans le monde d'avant, quand les gens pouvaient échanger en présence, rêver, circuler librement....en guise de work in progress vers l'exposition- à venir.

 

Voor nu even...

de performances uitstellen en de tijd en de plaats gebruiken voor een archiefonderzoek, ordening van de collectie etc... zo is deze semi-lockdown periode nuttig gebruikt en kunnen wij de tentoonstelling degelijk voorbereiden – zelfs met oog op een samenvatting voor een toekomstig overzichts-catalogus... Wij hopen de publieke presentaties dan in de eerste maanden van volgend jaar te kunnen laten doorgaan...

 

11/07/2021

Archives Laetitia Hélène Yalon ///POSTPONEDpostponed extended

 exterior activities / participation:


Laetitia Yalon ou lart-amour fou :
 exposition-hommage à l’artiste protéiforme, personnage culte de la scène culturelle bruxelloise. 
 
Peintre, performeuse, activiste, comédienne, éveilleuse, Laetitia marque des générations de jeunes créateurs par son esprit libre et rebelle. Fille de Gabrielle Bertrand-grande exploratrice, journaliste et écrivaine française, elle naît à Ibiza en 1934, et développe très tôt le goût de la vie hors norme. Après avoir grandi dans divers pays, elle gagne Israël et y devient batikeuse. En 1974, elle émigre en Belgique et intègre différents collectifs d’artistes, avant d'entamer une carrière de comédienne.
 
POSTPONED EXTENDED MODIFIED

 
Derrière sa vie faite d’art et d’amitié, de rencontres passionnées, se lit en filigrane une célébration perpétuelle du lien, de l’être-et du faire-ensemble, ici-et-maintenant. 
 
La rétrospective réunit oeuvres personnelles, oeuvres d’amis, photos, extraits de films et documents d’ archives. Elle sera ponctuée de performances à la mémoire de Laetitia. 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Laetitia Yalon or crazy art-love: 

exhibition-tribute to the protean artist, cult figure of the Brussels cultural scene. Painter, performer, activist, actress, awakening, Laetitia marks generations of young creators with her free and rebellious spirit. Daughter of Gabrielle Bertrand-great explorer, journalist and French writer, she was born in Ibiza in 1934, and very early on developed a taste for a life out of the ordinary. After growing up in various countries, she moved to Israel and became a batikeuse there. In 1974, she emigrated to Belgium and joined various artist collectives, before embarking on a career as an actress. Behind this (her) life made up of art and friendship, of passionate encounters, there is a perpetual celebration of the bond, of being-and of doing-together, here-and-now. The retrospective brings together personal works, works of friends, photos, film extracts and archival documents. It will be punctuated by performances in memory of Laetitia.

  

 zie ook vorige blog-rubriek (eerste expo)

https://buktapaktop.blogspot.com/2019/04/coeur-dartichaut.html





Laetitia Yalon of verzotte kunstliefde: een tentoonstelling/eerbetoon aan deze proteaans kunstenaar, cultfiguur van de Brusselse kunstscene. Schilder, performer, activist, actrice, ontwaker, Laetitia tekende generaties jonge makers met haar vrije en rebelse geest. Dochter van de Franse Gabrielle Bertrand, een geprezen ontdekkingsreiziger, journalist & schrijver. Ze werd in 1934 op Ibiza geboren en ontwikkelde al heel vroeg een hang naar een ongewoon leven. Nadat ze in verschillende landen was opgegroeid, verhuisde ze naar Israël en werd daar batik-kunstenaar. In 1974 emigreerde ze naar België en sloot zich aan bij verschillende groepen en creative werkplaatsen, voordat ze een carrière als actrice begon. Postuum blijven de vriendschap, de gepassioneerde ontmoetingen, blijft een eeuwigdurende viering van de band, van het samen zijn en het samen doen, hier en nu. Deze retrospectieve brengt persoonlijk werk, werken van vrienden, foto's, filmfragmenten en archiefstukken samen. Het zal worden doorspekt met optredens en presentaties ter nagedachtenis aan Laetitia.



 



3/13/2021

Phantôme Buk

Phantôme Buk
 










 
 L'artiste anonyme et absente avait continué le peinture rituelle de gesso 
sur le toile avec portrait ajouté en cookie et menthe... 
Il avait apurement utilisé le même pinceau que était objet de curiosité d’autrefois,
 en supposant que c'était oublié par Alexander De Quaste, mais cette fois je ne peux pas être sure si c'est le même... 
 Les pierres de Titania Altezze était sorti et mise sur de bouteilles, ou mieux dit flacons trop petits dans le paysage de Deuxelles,
 seul les pierres qui était avec dans le voyage au pays bavarois...
 Les autres reste dans leur Tupperware dans le magasin, pas touché....
Les feuilles morts du boit a coté du feu était distribué légèrement sur scène, 
table et papiers mise au terre pour let travaille du programme de Carlos, avec une légère nuance de 'fanto mi' sur la planche 
en vert tableau noir... Pas de vert grenouille, ni, Forest, ni Paddington ou Wimbledon... Non, vert grise comme avant... 
 
 

 
 Il avait aussi une masque abandonné et une autoportrait polaroid du fantôme -
 mais c'est qui? personne? Absence?
 Figure de imagination ou de Absinthe?
Who nose?

Next week....
Continuation of the Aby treesaga, the fantom of the gallery,



3/09/2021

Back-up Cadavre

 The official site has packed up again, just when the 'Cadaver 21(esqis)' was gettin under way - something in the air or infestiv the server, who knows - so by way of emergecy publi(C) here the seventh day of the third weekly installment by Deuxelles...


 

 

 

 

 

 

 

champ

Jour+7

Le bacchanale local oei…comme je n’ai pas lu le journal entier de Chris il semble que le bureau-maquette doit rester comme avant …  excuse, je vais le réparer l’expo miniature avant le camadrie si on arrive à temps parce que Clio Renault elle fait non non non ..


 

 Épilogue

Dimanche, jour béni et le saint esprit paraît sur le champ ?..

Le coin de (buk) table et grandit avec  la figure de Annick  en miette de cookies et chocolat et bonbon menthe (comme Lise a décrit et fait par elle même et Toni et Carlos et Annick)…c’est incroyable comme les couleurs s’accorde,  la figure tire la langue comme Rimbaud a fait au monde entier …merci mes chers amis

bonne cadavre exquis


additional cookie portriat...

















schematic view of exhibition in the maquette...




see more / also main site

www.buktapaktop.be

sort of non fifty fifty editorial meeting at maison Pelgrims 11 february

Some twenty years after Laetitia Yalon first proposed to do a fifty-fity at the Maison Pelgrims, here we finally are - a bit late (toujours ...